Depuis 2005, entre 1500 et 1700 personnes suivent chaque année en Suisse un traitement avec prescription d’héroïne (chiffre non représenté). Malgré quelques variations, le nombre des premiers traitements de ce type n’a dénoté aucune tendance générale, ni à la hausse ni à la baisse, entre 2005 et 2019. Les hommes sont environ trois fois plus nombreux que les femmes à suivre un tel traitement (107 hommes et 32 femmes en 2019). L’âge moyen lors du début du traitement est passé de 34 à 41 ans. Les patients âgés de moins de 25 ans sont rares et leur nombre a tendance à diminuer.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Le traitement avec prescription d’héroïne pour les patients dépendants aux opiacés a été introduit en Suisse en 1994. Les essais cliniques relatifs à la prescription médicalement surveillée de stupéfiants (essais de prescription de stupéfiants, PROVE) sont passés du domaine de l’étude aux traitements de routine en 1999. Le traitement avec prescription d’héroïne est ancré depuis 2010 dans la loi fédérale sur les stupéfiants (RS 812.121, art. 3e). Il est destiné aux personnes fortement dépendantes qui ne répondent pas de manière satisfaisante aux autres traitements ambulatoires ou stationnaires. 

Le traitement vise à créer un lien thérapeutique durable, à améliorer l’état de santé physique et psychique des personnes concernées et à favoriser leur intégration sociale, à induire une consommation à faible risque, à éloigner les usagers du milieu illicite et à prévenir la criminalité liée à l’approvisionnement en substances ainsi qu’à créer les conditions conduisant à une réduction de la consommation et, si possible, à l’abstinence (OFSP). La remise se fait dans des centres spécialisés et s’accompagne d’un suivi médical et psychosocial.
 

Définition

L’indicateur présente le nombre, l’âge moyen et la part des personnes âgées de moins de 25 ans qui ont commencé un traitement avec prescription d’héroïne. Il ne tient compte que des personnes commençant un premier traitement. Les personnes ayant changé de lieu de traitement ou ayant recommencé un traitement ultérieurement ne sont pas prises en considération.

L’indicateur est établi dans le cadre du HeGeBe (traitement avec prescription d’héroïne) du réseau de monitorage act-info (the information network on addiction care and therapy in Switzerland). act-info regroupe les cinq statistiques menées dans le domaine de la prise en charge et du traitement en matière de dépendance en Suisse:

  • SAMBAD (statistique du traitement et de l’assistance ambulatoires dans le domaine de l’alcool et de la drogue)
  • act-info-Residalc (statistique du traitement résidentiel de l’alcoolodépendance en Suisse)
  • act-info-FOS (statistique de la Ligue pour l’évaluation de traitements résidentiels de la toxicomanie)
  • HeGeBe (statistique du traitement avec prescription d’héroïne)
  • Substitution (statistique nationale des traitements de substitution)

Source

Références

  • Loi fédérale du 3 octobre 1951 sur les stupéfiants et les substances psychotropes (loi sur les stupéfiants, RS 812.121): Loi
  • Ordonnance relative à l’addiction aux stupéfiants et aux troubles liés à l’addiction (ordonnance relative à l’addiction aux stupéfiants, RS 812.121.6): Ordonnance

Informations complémentaires

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

19.10.2021