En 2017, en Suisse, 6,0% des enfants et adolescents de 6 à 12 ans avaient un tour de taille trop important et présentaient donc un risque accru de maladies métaboliques. Cette proportion a diminué depuis 2007. Le manque d’uniformité des valeurs peut être lié aux différents taux de participation à l’enquête (voir Définition). En 2017, on ne constatait pas de différence de risque pour la santé lié au tour de taille en fonction du sexe et de l’âge.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

De nombreuses maladies sont liées à l’obésité. Quand un enfant est obèse jeune, il a plus de risques d’être en surpoids ou obèse à l’âge adulte, et de souffrir des maladies que cela entraîne. Ces dernières années, le tour de taille est venu s’ajouter au traditionnel indice de masse corporelle (IMC) comme paramètre déterminant pour évaluer le risque de maladies corrélées au surpoids et à l’obésité. En 2008, un rapport de l’OMS établissait un lien important entre le tour de taille et le diabète, les maladies cardiovasculaires et une augmentation générale de la mortalité.

La mesure du tour de taille entre 6 et 12 ans permet l’identification précoce des groupes présentant un risque accru de développer certaines MNT. À partir de là, des mesures de prévention peuvent être prévues et mises en œuvre en tout début d’évolution. La question de l’IMC est traitée dans un autre indice: «Surpoids et obésité (âge: 6-12)» 

Définition

Le tour de taille a été mesuré deux fois avec un mètre ruban, entre le bas des côtes et la crête iliaque, puis une moyenne a été calculée entre ces deux mesures. Les données proviennent d’enquêtes transversales plusieurs fois stratifiées, réalisées en Suisse par l’EPF de Zurich en 2007, 2012 et 2017. La répartition en groupes de risques est conforme aux analyses de l’EPF de Zurich au 90e percentile, donc aux recommandations de la Fédération Internationale du Diabète (IDF). Cette dernière a tenté de fixer des valeurs limite pour les différents aspects du syndrome métabolique chez les enfants. Elle a établi qu’il n’existait aucune valeur limite universelle pour le tour de taille, mais que le 90e percentile était souvent utilisé, car au-delà de cette limite, les enfants présentent fréquemment des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires.

Le manque relatif d’uniformité des valeurs peut s’expliquer par les différents taux de participation à l’enquête. Les données doivent donc être relativisées dans la mesure où, même si les écoles participantes ont été sélectionnées comme étant représentatives des différentes régions, la participation des enfants n’était pas obligatoire. 75% des enfants sollicités ont participé aux relevés réalisés en 2007, contre 95% en 2012 et 55% en 2017.

Source

  • EPF de Zurich: Laboratoire d’alimentation humaine

Références

  • Aeberli, I. et al. (2010). Stabilization of the prevalence of childhood obesity in Switzerland. Swiss Medical Weekly, 140:w13046: Study (en anglais).
  • Aeberli, I. et al. (2011). Waist circumference and waist-to-height ratio percentiles in a national representative sample of 6-13 year old children in Switzerland. Swiss Medical Weekly, 141:w13227: Study (en anglais).
  • Aeberli, I. (2018). BMI, waist circumference and body fat measurements as well as NCD risk factors in 6 to 12 year old children in Switzerland. Final report for the attention of the Federal Office of Public Health (BAG)​. EPF Zurich: Report (en anglais avec résumé en français).

Informations complémentaires

  • Addiction suisse: Site internet 
  • Cole, T.J. et al. (2000). Establishing a standard definition for child overweight and obesity worldwide: international survey. BMJ. 2000 May 6;320(7244):1240-3: Study (en anglais).
  • ​The IDF consensus definition of the metabolic syndrome in children and adolescents (2007). International Diabetes Federation (IDF), Bruxelles: Report (en anglais).
  • World Obesity Federation (auparavant IOTF): Site internet (en anglais)

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

12.11.2019