L’espérance de vie est un indicateur de la longévité d’une population. La longévité d’une population peut être attribuée à un certain nombre de déterminants de la santé tels que les facteurs socioéconomiques et environnementaux, les mœurs et styles de vie, ainsi que les facteurs individuels. C’est un indicateur largement admis et disponible qui permet une comparabilité des régions et des pays.

Définition

Durée moyenne de vie d’une population qui serait soumise, à chaque âge, aux conditions de mortalité du moment.

Calcul de l'indicateur

Pour calculer une espérance de vie, on estime tout d'abord des quotients de mortalité par âge. Ces probabilités de décès par âge sont ensuite appliquées à une cohorte fictive de 100 000 personnes. Cela permet de déduire le nombre de survivants et de décès à chaque âge que connaîtrait cette cohorte si elle expérimentait les conditions actuelles de mortalité. L'espérance de vie correspond au nombre moyen d'années vécues par cette cohorte fictive. Elle se calcule à chaque âge et peut être ainsi présentée à la naissance comme à l'âge de 65 ans.

L’espérance de vie a été calculée selon la méthode décrite par Preston et al (2000). Pour la mortalité des moins de cinq ans, les formules de Andreev et Kingkade (2015) ont été appliquées. Enfin, les intervalles de confiance ont été estimés selon Chiang (1984).

Sources

Références

  • Preston S., Heuveline P., Guillot M. (2000). Demography: Measuring and Modeling Population Processes. Malden: Wiley-Blackwell.
  • Chiang Ch. L. (1984). The Life Table and its Applications. Malabar: Krieger Publishing Company.
  • Andreev E.M., Kingkade W. W. (2015). Average age at death in infancy and infant mortality level: Reconsidering the Coale-Demeny formulas at current levels of low mortality. Demographic Research 33.

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

07.04.2020