En 2017, 57,2% de la population suisse souffrant d’une maladie non transmissible (MNT) sont autonomes sur le plan physique. Autrement dit, ces personnes peuvent vaquer sans restriction à leurs activités quotidiennes habituelles. La proportion est de 87,7% parmi les personnes non touchées par une MNT.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

L’autonomie physique constitue l’une des conditions fondamentales pour vivre indépendamment de son entourage et des services d’assistance, mais aussi pour déterminer ses journées de manière indépendante. Elle a tendance à diminuer avec l’âge, après une chute ou en cas de maladie (chronique) et il est souvent difficile de la recouvrer complètement. La perte d’autonomie peut se répercuter sur l’activité professionnelle, les relations sociales et le bien-être psychologique.

En raison de l’augmentation des maladies non transmissibles, les restrictions dans les activités quotidiennes et la perte d’autonomie vont croissant pour la population dans son ensemble. Les mesures de santé publique sont ainsi importantes pour maintenir l'indépendance physique dans toutes les phases de la vie, par ex. une alimentation équilibrée et suffisamment d'exercice physique.

Définition

L’indicateur est calculé à partir des données de l'enquête suisse sur la santé (ESS).

Il reflète la part de la population âgée de 15 ans ou plus sans restriction de santé sur les activités de la vie quotidienne en fonction des deux groupes «personnes présentant au moins une MNT» et «personnes sans MNT». L’indicateur précise en outre le type de MNT.

Il a été établi pour 2017 sur la base de la question TKRAN08 de l’ESS: «Depuis au moins 6 mois, dans quelle mesure êtes-vous limité(e) par un problème de santé dans les activités que les gens font habituellement? Diriez-vous que vous êtes…» La catégorie de réponse suivante a été prise en compte: «Pas limité(e) du tout».

Lors de l’enquête 2012, ces questions ont été posées par écrit et formulées différemment. Lors de l’enquête 2017, elles ont été posées oralement. Par conséquent, il n’est possible de comparer qu’en partie les valeurs pour 2012 et celles pour 2017.

Les variables sociodémographiques sont expliquées dans le document: Définition des dimensions

La description du filtre utilisé pour identifier les maladies non transmissibles peut être consultée sous le lien: description du filtre MNT

Source

Informations complémentaires

  • Höpflinger, F. et al. (2011). La dépendance des personnes âgées et les soins de longue durée. Scénarios actualisés pour la Suisse. Cahiers de l’Observatoire suisse de la santé. Éditions Hans Huber, Berne: Livre

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

19.05.2021