En 2017, 62,0% des fumeurs en Suisse indiquaient vouloir arrêter de fumer. En 1992, ils étaient 54,5%. La disposition à arrêter de fumer est très similaire pour les deux sexes. Elle est plus faible chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Le tabagisme peut entraîner de nombreuses maladies, une invalidité et une mort prématurée. Ces conséquences sur la santé devraient suffire pour inciter les fumeurs à arrêter, une démarche que l’on ne peut entreprendre que si on y est disposé.

L’indicateur révèle la prévalence de la disposition des fumeurs à cesser leur consommation en Suisse. Les personnes prêtes à entreprendre cette démarche se montrent particulièrement réceptives au conseil et au traitement. D’une manière générale, l’indicateur mesure le succès des mesures de sensibilisation.

Définition

L’indicateur est calculé à partir des données de l'enquête suisse sur la santé (ESS).

Il révèle la proportion des fumeurs de 15 ans et plus qui souhaitent arrêter.

Le nombre de fumeurs est calculé à partir de la réponse à la question initiale suivante (TTAKO01) de l’ESS : « Fumez-vous, même occasionnellement ? », à laquelle il était possible de répondre par oui/non.

Les fumeurs se voyaient ensuite poser les deux questions suivantes (TTAKO10) : « Avez-vous essayé sérieusement d’arrêter de fumer pendant les 12 derniers mois, c’est-à-dire arrêté pendant 14 jours au moins ? », à laquelle ils pouvaient répondre par « oui, j’ai essayé d’arrêter » ou par « non » ; et (TTAKO11) : « Aimeriez-vous arrêter de fumer ? » où ils pouvaient répondre par oui/non. S’ils répondaient oui à au moins une des questions, ils étaient classés dans le groupe des personnes disposées à arrêter de fumer.

Les variables sociodémographiques sont expliquées dans le document: Définition des dimensions

Source

Informations complémentaires

  • Di Clemente, C.C. et al. (1991). The process of smoking cessation: an analysis of precontemplation, contemplation, and preparation stages of change. Journal of Consulting and Clinical Psychology. 59(2), 295–304.
  • Keller, R. et al. (2004). Tabakmonitoring - Schweizerische Umfrage zum Tabakkonsum. Aufhör- und Reduktionsbereitschaft der Raucherinnen und Raucher in der Schweiz. Psychologisches Institut der Universität Zürich, Sozial- und Gesundheitspsychologie, Zürich: étude (en allemand).
  • Kuendig H. et al. (2016). Désaccoutumance tabagique en Suisse en 2015 - Analyse des données du Monitorage suisse des addictions. Addiction Suisse, Lausanne: étude.

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

19.05.2021