En 2019, la Suisse a dépensé 1,8 milliard de francs pour la promotion de la santé et la prévention, selon les estimations. De 2010 à 2019, ces dépenses ont représenté entre 2,2% et 2,7% des coûts du système de santé. La Suisse se situe ainsi dans la moitié inférieure des pays de l’OCDE (OCDE, 2019). La Confédération, les cantons et les communes couvrent environ un tiers des dépenses et les assurances sociales près d’un cinquième (voir indicateur «Dépenses pour la promotion de la santé et la prévention par régime de financement»).

Pour ce qui est des prestations, quelque 15% des dépenses sont allouées à l’organisation et à l’administration des activités de l’État dans ce domaine. 10,5% des ressources financières sont attribuées à des projets de prévention contre les addictions et les MNT au niveau des cantons et des communes, 9,7% à la santé scolaire, 8,6% à la sécurité alimentaire et 6,1% à la prévention contre les maladies et les accidents professionnels ainsi que les accidents de loisirs. Parmi l’ensemble des dépenses pour la promotion de la santé et la prévention, la catégorie la plus représentée est «Autre type de prévention», qui correspond à environ 50%. Plus de 200 organisations civiles du domaine de la santé fournissent des prestations extrêmement variées. Le volume financier de cette catégorie de prestations reflète l’importance du rôle des acteurs privés dans le domaine de la promotion de la santé et de la prévention en Suisse.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Thèmes liés

Vieillir en bonne santé est l’un des objectifs principaux de la stratégie Santé2030 du Conseil fédéral. Les personnes de tout âge devraient bénéficier de conditions favorables pour vivre en bonne santé tout en contrecarrant l’évolution défavorable des coûts du système de santé. Miser sur la promotion de la santé et la prévention contribue fortement à se rapprocher de ces objectifs. De nombreuses offres très variées sont disponibles en Suisse:

  • Prévention contre les addictions et les maladies non transmissibles (MNT): cette catégorie comprend des prestations de détection précoce, de conseil, de traitement et de réduction des dommages liés à l’alcool, aux drogues et aux médicaments, des mesures quant à l’alimentation, à l’activité physique et à la santé psychique, des formations et perfectionnements destinés aux spécialistes du domaine, des programmes destinés aux enfants et aux adolescents (OpenSunday, MidnightSports, etc.) ou encore la participation des écoles à l’enquête sur la santé des élèves en Suisse.
  • Santé scolaire: cette catégorie regroupe l’organisation de mesures de prévention dans le cadre scolaire, comme les contrôles dentaires, les tests de vue et d’audition ainsi que les contrôles de vaccination.
  • Prévention contre les accidents et les blessures: cette catégorie rassemble la prévention contre les maladies et accidents professionnels dans de nombreux domaines ainsi que la prévention contre les accidents non professionnels et de loisirs.
  • Sécurité alimentaire: les inspections dans les entreprises ainsi que les examens de laboratoires rentrent dans cette catégorie.
  • Organisation et administration des activités de l’État quant à la promotion de la santé et la prévention: cette catégorie contient les prestations de l’État pour le système de santé suisse: relevé de données épidémiologiques, traitement et diffusion d’informations sur la prévention contre les addictions (alcool, tabac, substances illégales, médicaments, addictions comportementales) et la prévention contre les maladies transmissibles (grippe, rougeole, VIH, borréliose, COVID-19, p. ex.) ainsi que non transmissibles (diabète, asthme, cancer, maladies cardiovasculaires, troubles psychiques, p. ex.), surveillance du marché et activités d’informations sur les dispositifs médicaux.
  • Autres types de prévention: cette catégorie contient les organisations civiles du domaine de la santé qui fournissent une large palette de prestations. L’offre variée comprend aussi bien des conseils en cas d’affections des voies respiratoires que la promotion de mesures de réadaptation pour les personnes soutenues par l’assurance invalidité en passant par la prévention des chutes et le renforcement de la prévention contre la consommation d’alcool et de tabac.

Définition

L’indicateur montre d’une part la proportion de dépenses pour la promotion de la santé et la prévention sur l’ensemble des dépenses du système de santé suisse et, d’autre part, le partage de ces dépenses par type de prestation.

L’indicateur est calculé à partir des données de la statistique du coût et du financement du système de santé réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Les flux monétaires dans le domaine de la prévention ont ainsi été évalués. La statistique présente une synthèse regroupant toutes les informations chiffrées disponibles; elle a pour but d’évaluer les flux monétaires liés à la production et à la consommation des biens et services du système de santé suisse pendant une année. Les dépenses comprennent tant les coûts de biens et services que les coûts en personnel. Les données sont mises à jour chaque année.

Titre des catégories de prestations:

  • Prévention contre les addictions et les maladies non transmissibles: correspond à la catégorie Prévention primaire de la statistique du coût et du financement du système de santé et à la fonction 431 Prévention d’alcool et de drogues de la statistique financière de l’Administration fédérale des finances (AFF, MCH2 2017)
  • Santé scolaire: correspond à la catégorie Santé psychique, santé scolaire de la statistique du coût et du financement du système de santé et à la fonction 433 Service médical des écoles de la statistique financière de l’AFF (MCH2 2017)
  • Prévention contre les accidents et les blessures: est une catégorie de la statistique du coût et du financement du système de santé (rapport de gestion)
  • Sécurité alimentaire: est une catégorie de la statistique du coût et du financement du système de santé et correspond à la fonction 434 Contrôle des denrées alimentaires de la statistique financière de l’AFF (MCH2 2017)
  • Organisation et administration des activités de l’État quant à la promotion de la santé et la prévention: correspond à la catégorie Information à la population/aux groupes cibles de la statistique du coût et du financement du système de santé et à la fonction 432 Lutte contre les maladies, autres de la statistique financière de l’AFF (MCH2 2017)
  • Autres types de prévention: est une catégorie de la statistique du coût et du financement du système de santé (statistique des dons, extrapolation, compte de résultats, rapports de gestion)

Le financement de ces mesures relève en Suisse de 26 cantons autonomes. Il n’existe pas une seule et unique définition applicable au concept de promotion de la santé et prévention. Tous ces éléments compliquent le classement uniforme des données, de sorte que cet indicateur ne permet d’évaluer que de manière approximative les dépenses dans ce domaine.

Source

Références

  • Organisation for economic co-operation and development (OECD): Health expenditure and financing (2019, en anglais)
  • Conférence des directrices et directeurs cantonaux des finances (2017). Manuel du modèle comptable harmonisé pour les cantons et les communes MCH2, Berne: Manuel.

Informations complémentaires

  • Gmeinder, M. et al. (2017): How much do OECD countries spend on prevention?, OECD Health Working Papers, No. 101, DOI: 10.1787/f19e803c-en: Étude (en anglais).

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

08.03.2022