En 2018, 4,4% des jeunes âgés de 11 à 15 ans vivant en Suisse ont utilisé les réseaux sociaux d’une manière jugée problématique, ce qui représente par extrapolation environ 18 000 adolescents. Cela signifie qu’ils ont répondu par l’affirmative à six questions au moins sur les neuf posées concernant des difficultés particulières liées à l’usage des réseaux sociaux. Les filles sont 5,2% à être concernées, les garçons 3,7%. À l’inverse, 36,8% des jeunes (31,8% de filles et 41,6% de garçons) ont indiqué ne subir aucun de ces effets problématiques.

En ce qui concerne la fréquence d’utilisation, l’étude JAMES 2020 (Bernath et al., 2020, non représentée graphiquement) révèle que plus de 90% des jeunes âgés de 12 à 19 ans en Suisse utilisent les réseaux sociaux (Instagram, Snapchat, TikTok, etc.) quotidiennement ou plusieurs fois par semaine durant leur temps libre.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

La communication en ligne fait désormais partie intégrante de la vie des jeunes. Lors des échanges sur les réseaux sociaux, la reconnaissance sociale joue un rôle important. Pour certaines personnes, cette reconnaissance peut entraîner un usage problématique des réseaux sociaux. Les symptômes sont comparables à ceux d’un usage problématique de substances (Dar et al., 2021). Une perte de contrôle de sa propre utilisation des réseaux sociaux au détriment d’autres domaines importants de la vie (relations avec les pairs et les parents, loisirs, etc.) peut alors se faire sentir. Il n’existe actuellement pas de diagnostic reconnu au niveau international concernant un trouble de l’usage des réseaux sociaux.

La fréquence de la communication en ligne chez les adolescents augmente avec l’âge et les modèles d’utilisation varient selon le sexe. L’étude internationale HBSC a constaté que le comportement en ligne diffère de manière considérable d’un pays à l’autre, ce qui implique que les facteurs culturels, politiques et économiques jouent un rôle dans la place réservée à cet aspect de la vie des jeunes gens. 

Définition

Cet indicateur se base sur le sondage suisse «Health Behaviour in School-aged Children» (HBSC) réalisé auprès d’écoliers âgés de 11 à 15 ans (2018: n=11 000).

L’usage problématique des réseaux sociaux est déterminé par la «Social Media Disorder Scale» de van den Eijnden et al. (2016). Cette échelle comporte neuf questions, qui ont été posées de la manière suivante dans l’enquête HBSC:

«Nous nous intéressons à ton expérience des réseaux sociaux. Nous parlons ici des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, etc.) et des messageries instantanées (WhatsApp, Snapchat, Facebook messenger, etc.). Au cours des 12 derniers mois, …

Voir la définition complète

Sources

Références

  • Bernath, J. et al. (2020). JAMES – Jugend, Aktivitäten, Medien – Erhebung Schweiz. Zürcher Hochschule für angewandte Wissenschaften, Zürich: Rapport (en allemand).
  • Bildschirme, Internet und soziale Medien bei den 11- bis 15-jährigen Schülerinnen und Schülern in der Schweiz im Jahr 2018 (2020). Sucht Schweiz, Lausanne: Factsheet (en allemand).
  • Dar, M. et al. (2021). Problematic social media use and social support received in real-life versus on social media: Associations with depression, anxiety and social isolation. Addictive Behaviors, 106949, ISSN 0306-4603: Article (en anglais).
  • Delgrande Jordan, M. (2020). Les écrans, Internet et les réseaux sociaux. Résultats de l’enquête « Health Behaviour in School-aged Children » (HBSC) 2018. (Rapport de recherche No 114). Sucht Schweiz, Lausanne: Rapport.

Informations complémentaires

  • Inchley J. et al., editors (2020). Spotlight on adolescent health and well-being. Findings from the 2017/2018 Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) survey in Europe and Canada. International report. Volume 1. Key findings / Volume 2. Key data. WHO Regional Office for Europe, Copenhagen: rapport 1re partie  / rapport 2e partie (en anglais).

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

18.10.2021