En 2017, la population suisse a passé en moyenne 5,5 heures par jour pendant la semaine en position assise : les hommes (5,9 h/j) plus que les femmes (5,2 h/j). Pour les femmes, cette durée diminue continuellement avec l'âge. Une diminution très significative du temps assis est observée chez les hommes de 65 ans et plus. Les personnes avec une formation de degré tertiaire passent en moyenne nettement plus de temps en position assise que les groupes de population titulaires d’un autre diplôme de formation.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les activités assises sont très répandues à notre époque, que ce soit au travail, à la maison, durant le temps libre ou lors des déplacements avec différents moyens de transport. Il est avéré que le fait de rester longtemps assis ou au repos constitue un facteur de risque en soit pour des maladies non transmissibles. Il est par conséquent nécessaire, pour se protéger de nombreuses maladies cardiovasculaires ou du diabète sucré de type 2, d’interrompre régulièrement les périodes passées dans ces positions.

La diminution de certains facteurs de risque depuis plus de 20 ans (diminution de la consommation de sel et de la sédentarité) a contribué à la baisse de la mortalité liée aux maladies du système cardiovasculaire. Les améliorations des techniques médicales ont également eu un rôle important et ont contribué presque dans la même ampleur que la prévention aux années de vie gagnées (Vinci et al., 2021). La prévention et la technologie sont donc deux facteurs clés du point de vue de la santé publique.

Définition

L’indicateur est calculé à partir des données de l'Enquête suisse sur la santé (ESS).

L’indicateur révèle le temps que la population âgée de 15 ans et plus passe en moyenne en position assise.

Il est calculé, pour 2017, à partir de la question (TKOBW17) de l’ESS :
« Passons maintenant à la position assise, cela peut être au travail, à la maison, pendant un déplacement, pendant les loisirs, à table, devant la télévision ou en lisant. Au total, combien d’heures êtes-vous assis(e) pendant un jour de semaine habituel ? »

La formulation de cette question différait légèrement dans le questionnaire 2012 : « Combien de temps êtes‐vous assis(e) pendant une journée ouvrée habituelle (du lundi au vendredi)? Cela peut être au travail, à l'école, à la maison, pendant un déplacement, pendant les loisirs, à table, chez des amis, devant la télévision ou en lisant, etc. Indiquez une moyenne journalière.»

Les variables sociodémographiques sont expliquées dans le document: Définition des dimensions

Source

Référence

  • Vinci, L. et al. (2021). Herz-Kreislauf-Erkrankungen in der Schweiz: Wie viel tragen veränderte Risikofaktoren und medizinische Massnahmen zur geringeren Mortalität bei? Schlussbericht. Étude mandatée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Haute école des sciences appliquées de Zurich à Winterthour (ZHAW): Étude (en allemand, résumé en français).

Informations complémentaires

  • Enquête suisse sur la santé 2017. Activité physique et santé (2019). Office fédéral de la statistique (OFS), Neuchâtel : Actualités OFS.

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

11.05.2022