En Suisse, la protection des mineurs recueille le plus grand soutien de la population quand il s’agit de mettre en place des mesures de régulation contre les dommages causés par la consommation d’alcool. En 2018, 72,2% se prononçaient pour que la vente d’alcool soit interdite aux moins de 18 ans. Une grande majorité des personnes interrogées (65,5%) approuvaient aussi l’interdiction, dans les manifestations sportives, de la publicité pour les produits à base d’alcool. Concernant la vente d’alcool dans le cadre des manifestations sportives, 31,4% étaient pour un débit de bière légère et 37,9% pour une interdiction de toute vente d’alcool.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Pour ce qui est de l’alcool, les mesures préventives structurelles visent à modifier les conditions de vie, le cadre professionnel et l’environnement des groupes cibles auxquels la consommation d’alcool fait courir un risque. Elles sont différentes de la prévention comportementale, qui vise directement le comportement d’un individu. Les mesures structurelles peuvent porter sur la limitation de l’accessibilité aux substances provoquant une dépendance, par exemple la réduction des heures d’ouverture ou l’introduction d’une limite d’âge. Elles peuvent aussi restreindre la demande de ce type de substances en se concentrant sur la politique tarifaire ou sur l’interdiction de faire de la publicité. Concernant la prévention en matière de consommation d’alcool, il s’avère que les mesures structurelles sont plus efficaces que la prévention comportementale. La mise en place de mesures via la législation et la réglementation est une décision politique, qui doit tenir compte de l’opinion de la population.

Définition

L’indicateur montre la proportion de personnes qui acceptent ou refusent les mesures concernant l’alcool.

Les données proviennent d’une enquête en ligne (Omnibus) de l’Office fédéral de la santé publique (n = environ 5'600). Ci-après les questions précises (la succession est la même que dans le graphique):

«Que pensez-vous des mesures de protection des mineurs énoncées ci-après?

  • D’une façon générale, l’achat de boissons alcoolisées ne devrait pas être autorisé aux moins de 18 ans.
  • Le prix des boissons alcoolisées devrait être augmenté de façon générale.
  • La vente de boissons alcoolisées ne devrait plus être autorisée entre 9 heures le soir et 7 heures le matin, sauf dans les bars et les restaurants.
  • La publicité pour les produits à base d’alcool devrait être interdite lors des manifestations sportives.
  • Le prix des alcools bon marché devrait être augmenté à un certain seuil.

Les réponses possibles étaient les suivantes: «Je suis pour / Je suis plutôt pour / Je ne suis ni pour ni contre / Je suis plutôt contre / Je suis contre».

 «Que pensez-vous des incidents liés à la consommation d’alcool dans les manifestations sportives comme les matchs de foot ou de hockey sur glace?

  • L’alcool devrait être vendu normalement lors des manifestations sportives.
  • Seule la vente de bière légère devrait être autorisée dans les manifestations sportives.
  • La vente de boissons alcoolisées devrait être interdite lors des manifestations sportives.»

Source

Informations complémentaires

  • Babor T. et al. (2005). Alkohol – Kein gewöhnliches Konsumgut. Forschung und Alkoholpolitik. Hogrefe Verlag, Göttingen (en allemand).
  • Marmet, S. et al. (2015). Suchtmonitoring Schweiz - Normen und Werte bezüglich alkoholpolitischer Massnahmen im Jahr 2014. Addiction Suisse, Lausanne: Rapport (en allemand).

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

12.11.2019