En 2018, 32,5% des jeunes âgés de 11 à 15 ans en Suisse consommaient au moins occasionnellement de l’alcool. En 1994, ils étaient encore 62,0%. Entre 1994 et 2014, la consommation a baissé régulièrement. Entre 2014 et 2018, elle est restée stable.

Cet indicateur fait partie du système de monitorage Addiction et MNT (MonAM) de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

La plupart des jeunes sont curieux et ont envie de faire de nouvelles expériences. Certains pourraient donc essayer des substances psychoactives telles que l’alcool.

La consommation d’alcool comporte cependant des risques à court et long termes. Parmi les conséquences négatives aiguës possibles figurent les accidents, blessures et intoxications, ainsi qu’un risque accru de vivre des actes de violence et d’avoir des relations sexuelles à risque. À plus long terme, la mémoire et les processus d’apprentissage peuvent être compromis. La consommation d’alcool à un jeune âge est également associée à un risque accru de développer des troubles liés à l’alcool dans le futur.

Cet indicateur montre la prévalence de la consommation d’alcool chez les jeunes et comment celle-ci évolue au fil du temps. Il permet d’identifier des besoins d’action et, le cas échéant, de mettre en place des mesures de prévention et de promotion de la santé pour ce groupe d’âge.

Définition

Cet indicateur est basé sur l‘enquête suisse auprès des élèves « Health Behaviour in School-aged Children » (HBSC).

L’indicateur donne la proportion des jeunes âgés de 11 à 15 ans de l’école publique qui boivent de l’alcool. À savoir, chaque jour, chaque semaine, chaque mois ou moins d’une fois par mois.

Il a été calculé à partir de la question ,Actuellement, combien de fois bois-tu ces boissons alcoolisées (par exemple bière, vin ou alcool fort), même si ce sont de petites quantités ? (Boissons sur lesquelles porte la question : bière/vin/alcopops/alcools forts, liqueurs/autres boissons alcoolisées ; catégories de réponse : chaque jour/chaque semaine/chaque mois/moins d’une fois par mois/jamais)’. Afin d’estimer la fréquence de consommation actuelle des jeunes, la fréquence de consommation la plus haute mentionnée par les élèves a été prise en compte. Le diagramme en anneau montre la distribution selon 4 catégories de réponse (ici les catégories ‘chaque mois’ et ‘moins d’une fois par mois’ ont été combinées).

Voir la définition complète

Informations complémentaires

  • Addiction Suiss : Health Behaviour in School-aged Children (HBSC Suisse): Site internet
  • Delgrande Jordan, M. et al. (2019). La consommation de substances psychoactives des 11 à 15 ans en Suisse – Situation en 2018 et évolutions depuis 1986 – Résultats de l’étude Health Behaviour in School-aged Children (HBSC). Addiction Suisse, Lausanne: rapport de recherche No 100 
  • HBSC International Coordinating Centre: Etude HBSC internationale Site internet (en anglais)

Services de presse

Office fédéral de la santé publique OFSP
Tél. +41 58 462 95 05
media@bag.admin.ch

Renseignements

Tél. +41 58 463 60 45
obsan@bfs.admin.ch
https://www.obsan.admin.ch/fr/contact

Dernière mise à jour

20.10.2020